On est heureux Nationale 10

"Ça bouchonne encore à Sainte-Maure !" 2015

Le rétro-camping

Le rétro-camping a ouvert dès le vendredi soir. Pas moins de 60 attelages et tentes ont reconstitué l'ambiance des campings d'antan. Les tentes Maréchal orange/brun ont cohabité avec les caravanes et autres fourgons sommairement aménagés.

Balade sur la Nationale 10

Samedi après-midi, une soixantaine de véhicules ont parcouru la Nationale 10 entre Sainte-Maure-de-Touraine et Châtellerault. Le but de la balade était la visite du musée de l'automobile et tout particulièrement l'exposition temporaire consacrée à la Nationale 10 dans la Vienne surtout. Le retour vers Sainte-Maure-de-Touraine s'est effectué par les petites routes locales.

Ça coince sur la 10 !

Dimanche matin, alors que les premiers participants se garent sagement, le long de la Nationale, les bénévoles de "Nostal'10" terminent d'installer l'accueil. La maréchaussée est déjà là et veille au grain...

A 10 heures, Michel Champigny donne le départ du bouchon, et c'est parti pour deux heures de spectacle ! Cette pagaille routière est causée par le tracteur des viticulteurs qui partent vers les vignes, c'est de saison. 

Joël, l'ancien garde champêtre de la commune a ressorti son uniforme et sa vaillante Mobylette pour tenter de mettre un peu d'ordre. Il a pu compter sur le soutien de la gendarmerie pour faire "sauter le bouchon". Des contrôles de papiers ont quand même été opérés, donnant lieu à quelques contraventions...de bonne humeur. 

Même les pompiers ont été mobilisés pour éteindre un début d'un incendie dans le compartiment moteur surchauffé d'une R4. Il se serait dit que c'est le propriétaire qui a sciemment mis le feu à son véhicule... Vive les fumigènes ! 

Que du beau monde sur la 10 ! Beaucoup de participants étaient venus en tenue d'époque ne négligeant aucun accessoire pour parfaire leur équipage à l'image du HY de la "Boucherie Golo" qui distribuait du boudin "à gogo". Beaucoup de deux roues, motorisés ou non, sont aussi venus, se faufilant entre les voitures à l'arrêt comme Jean-Yves, coureur du Bordeaux-Paris venu avec son authentique Derny.

Retour à l'accueil

accueil-1.jpg