Vos autos sur la Nationale 10

Coccinelle en balade entre la Charente et la Gironde.

Florent Gaufreteau habite en Charente-Maritime non loin de l'ancienne Nationale 137 qui relie Saint-Malo à Bordeaux. Il est l'un des membres de l'association DABEL (Destination Aventure en Bolides d'Epoque Lointaine) dont le but est de promouvoir le patrimoine routier et d'organiser des rallyes touristiques sur les anciennes routes nationales: http://www.dabelprod.com/

Florent est aussi un dessinateur de talent, spécialisé dans les atmosphères routières des années 1960. Il s'est fait connaitre avec de grandes affiches retraçant l'évolution de différents modèles, Citroën et Volkswagen surtout. Ses dessins sont parus dans de nombreux magazines de la presse automobile (Nitro-Magazine, Citropolis, AutoNostalgie, Planète 2 CV, Rétroviseur, LVA...).
C'est aussi un très bon photographe qui anime depuis plusieurs années, sous le nom de Florend, avec un "D", un blog consacré à ses photos "
prises au coin de la rue ou au bout du chemin ... au départ de notre bonne vieille RN137". Vous pouvez visiter son site en cliquant sur l'image ci-dessous: 

Vw04

Fin janvier 2015, Florent a participé à la 5ème édition de la Traversée de Bordeaux au volant d'une Volkswagen "Coccinelle" 1962 Export. Pour cela, il a choisi d'emprunter la Nationale 10 de Barbezieux jusqu'à Bordeaux et comme son appareil photo n'est jamais très loin, il en a profité pour faire quelques clichés de la VW sur la route qu'il m'a gentiment confiés.

Vw06Arrêt à l'entrée nord de Chevanceaux (Charente-Maritime, km 495) devant une publicité peinte, probablement des années 1930, pour les appareils photographiques Lumière. Ce même bâtiment comporte, sur un côté, deux autres publicités, l'une pour la bière Kronenbourg et l'autre pour les projecteurs Lux-Route.

 

Vw02 1Quelques kilomètres plus loin, entrée nord de Pouillac (Charente-Maritime, km 500). Ce garage Elf situé à droite de la route en direction de Bordeaux était tenu par M. Ferraroli. Ses deux dépanneuses, sur base d'anciens camions militaires américains réformés, étaient connues sur cette partie de la Nationale 10 pour des dépannages parfois périlleux. Les bâtiments du garage existent toujours mais ont complètement changé d'affectation.

 

Vw05Sortie sud de Montlieu-la-Garde (Charente-Maritime, km 503) quelques centaines de mètres avant le redouté carrefour de la Nationale 10 et de la Nationale 730 responsable de bien d'accidents jusqu'à la déviation de la commune en 1992.

 

Vw03Le fameux hôtel-restaurant des "Deux Charente", avec sa façade art déco, situé juste au croisement des deux nationales. Un poids-lourd, en provenance de Montguyon s'y est encastré à la fin des années 1930 occasionnant d'importants dégâts. Tenu par la famille Pillet de 1954 au début des années 2010, cet établissement faisait partie des lieux incontournables des usagers de la Nationale 10.

 

Vw01Sur le retour, la vaillante Volkswagen prend un court repos à la sortie de Saint-Vincent-de-Paul (Gironde, km 540) avant de gravir la rampe permettant d'accéder au fameux "pont Eiffel" enjambant la Dordogne depuis 1883. Ce pont, plus adapté au passage des chevaux qu'au trafic automobile, fut responsable d'embouteillages mémorables comme celui du 31 juillet 1972. Ce jour là, la Nationale 10 fut totalement saturée dans les deux sens sur plus de trente kilomètres entre Cavignac et Cenon, aux portes de Bordeaux.

Comme Florent, n'hésitez pas à m'envoyer vos propres clichés de vos anciennes en situation su la route pour enrichir cette rubrique.

404 sur la 10 !

Florent ne roule pas qu'en Volkswagen. Il parcourt aussi les anciennes routes nationales au volant de deux Peugeot 404, chacune dotée de la finition Super Luxe, le haut de gamme des berlines. L'une est gris métal, l'autre rouge brique.

En 2010, en se rendant aux festivités du cinquantenaire de la 404 sur le circuit de Monthléry, Florent en a profité pour emprunter la Nationale 10 et y faire quelques clichés de sa SL en Touraine, dans le Vendômois et la Beauce.

404 01Hameau de la Grande-Vallée, commune de Villedomer (Indre-et-Loire, km 210) devant une publicité peinte, toujours visible aujourd'hui, pour l'agence du Crédit Lyonnais de Château-Renault.

 

404 02Devant l'ancien "Relais de Touraine" à Huisseau-en-Beauce (Loir-et-Cher, km 192) face au relais routier "Les Platanes". Cette petite station fort sympathique arbore la rotonde caractéristique des bâtiments de "la chaîne BP" ainsi que la couleur verte à la base de la vitrine. Fermée dans les années 1980, recyclée un temps en friterie elle est à l'abandon depuis longtemps. C'est la dernière station BP qui subsiste en l'état sur la RN 10, celle du hameau de Bois-Paris près de Chartres a été ravalée depuis une dizaine d'années. Elle mérite donc d'être sauvegardée, voire d'être restaurée dans son état d'origine. Encore du "petit patrimoine" en danger...

 

404 03Entre Chartres et Ablis, près d'une des fameuses bornes de la "Voie de la Liberté" rendant hommage à l'épopée de la Troisième Armée du général Patton entre juin et septembre 1944. Les bornes portaient encore le cartouche rouge "N 10" qui a été remplacé depuis par un anonyme "D 910" sur un fade fond jaune.

404 04

 

Triumph Herald à la pompe...

Florent continue d'enrichir la rubrique avec ce cliché d'une Triumph Herald de la fin des années 1960 stationnée sur la piste de la station du Relais Charles Martel (km 267) au sud de Sainte-Maure-de-Touraine. Prise en 2005, la station arbore encore l'inscription "L'Etoile du Sud" faisant référence au restaurant (déjà fermé à l'époque) la jouxtant.
Cette station à l'exceptionnelle architecture est régulièrement photographiée par des amateurs d'ambiance routière mais aussi par des admirateurs de beaux bâtiments. Pour plus d'informations sur la station du Relais Charles Martel, cliquez
ICI. 

Triumph herald

Collection F. Gaufreteau

Renault 10 à Vivonne

Dès 2008, Gérard m'a envoyé de très belles photos de familles prises lors de ses nombreux trajets sur la Nationale 10 de Paris à Croutelle (sud de Poitiers), entre le domicile de la famille et leur résidence secondaire à Royan. Après avoir voyagé avec ses parents en Renault Juvaquatre puis en break Ami 6, Gérard une fois le permis en poche a lui aussi connu les longues "descentes" vers l'Atlantique via les Nationales 10 et 11.

En 1974, de retour de Royan, il fait une pause à Vivonne (km 350, Vienne) pour aller saluer un ami avec sa toute première voiture, une Renault 10 blanche ("quelle hérésie cette voiture !" selon lui...). 

Renault10La Renault 10 pose à la sortie sud de Vivonne, sur la bien nommée avenue de Bordeaux qui ne supporte plus le trafic de la Nationale 10 depuis une quinzaine d'années déjà. Le panneau a d'ailleurs perdu son cartouche rouge "N 10". Collection G. Guérit

Après avoir franchi la Vonne sur le pont des Carmes (où Napoléon Ier fit une halte en 1808), la Nationale 10 s'éleve sur le plateau des Varennes et suit l'ancienne voie romaine jusqu'aux Minières, le bourg suivant. L'exigüité et le sinuosité des rues de Vivonne contraignent les autorités à dévier le bourg en 1958. Les commerçants purent néanmoins obtenir une vaste pancarte "Vivonne, cité accueillante" aux entrées nord et sud de la commune pour espérer capter encore un peu le flot des automobilistes.Vivonne2Depuis 1958, la déviation contourne la ville par l'ouest, notez la pancarte "Vivonne cité accueillante". Collection L. Carré.

Vivonne1Vue aérienne de la déviation au moment de sa mise en service. Le triangle rouge montre le lieu où Gérard a immortalisé sa Renault 10 en 1974. Collection L. Carré.

Retour à l'accueil:

accueil-1.jpg